Heritage de Désiré Niyondiko

Posté le 12 mars 2014 par grandslacsafrique dans Ils ont dit, Media, Politique, Sante, Société

Nous le surnommions “Gaciyubwenge”, c’est-à-dire, “L’intelligent”. Moi qui l’ai connu à l’Université – j’avance -, de fait, Désiré Niyondiko avait été formé par les Jésuites, au Lycée du Saint Esprit. Oui ce n’est pas évident pour tous, mais le fait n’est plus à prouver, “Gaciyubwenge”, il s’était forgé une place et un respect dans ces pays des Grands Lacs, surtout à travers son métier, le journalisme. Bien que n’étant pas issu d’une famille matériellement aisée, une autre preuve de sa réussite, ce qui peut ne pas être significative pour plusieurs, mais, formé en histoire de l’éducation, il n’est pas intellectuellement gratuit de subir une direction -travail de mémoire académique- par Dr Julien Nimubona, un des érudits africains. 

Mais d’emblée, une question : pourquoi je fais comme tout le monde, et décris Désiré Niyondiko à sa mort? Ce n’est pas parce que le moral et nos relations amicales m’y obligent. C’est d’autant au-delà de l’hommage que du coup de choc que je le fais. Mais encore, de très loin de la mère patrie que  nous partageons, comme par ailleurs le fait une amie et ancienne collègue à nous deux, Ghyslaine Nisengwe n’en revient pas du décès de “Gaciyubwenge”. De la Suède, elle envoyait “Difficile vraiment de comprendre que Désiré nous ait quittés.” Bref, au-delà de tout sentiment humain, bien que Gaciyubwenge parte très jeune, je propose une réflexion sur “L’héritage de Désiré Niyondiko”, parce que la société lui doit beaucoup.

Voila! Non seulement les obligations de la vie humaine nous entraine à l’oubli, mais la personnalité et la vie professionnelle de Désiré Niyondiko ne sont pas à oublier. Vous croyez que je répète ce que tout le monde avance quand il y a décès? Peut-être, mais suivez-moi un peu.

L’International se repose. Un autre ami du Congo, Laurent Kasindi, contraint de “passer les deux prochains jours à Kibuye-Rwanda-” écrivait-il, décidait d’arriver auprès de la famille de Désiré pour le deuil, “Malheureusement le vendredi, au lendemain de l’enterrement, mais c’est le peu que mon cœur m’ordonne à faire”. De son cote, Alice Akineza du Rwanda souffrait “Je ne sais quoi dire à part que la douleur de perdre un ami et un mentor m’est difficile”. Patrick Wasso de la RPA –il postait, annonçant ce décès, une heure après l’évènement-  dira la même chose que Alice “Quelle chance d’avoir connu un être aussi frère aussi entier”. Les mots proviendraient aussi bien de ses amis et collègues de l’Allemagne, de la Hollande, de la Serbie, mais surtout et toujours, des Grands Lacs : François Kadima de Kinshasa a subi des formations et conseils professionnels de feu Niyondiko pour juste dire, “Bon Dieu a voulu que les choses soient ainsi, disons merci”   

Un Adieu? La dernière ITW que j’ai réalisée avec feu Désiré, c’était avec l’ex-président Burundais, Domitien Ndayizeye.  La dernière fois que j’ai vu, en personne Désiré Niyondiko, c’était en Mars 2013, alors que, “l’homme sociale et sociable”, description d’une collègue, Carine Fyiroko, se joignait à des amis pour une cérémonie coutumière au Burundi. Ce fut avant que je n’entame un voyage relativement long. Au mois de Juin, je lisais d’un autre collègue et ami du Rwanda, Nicolas Gatambi, que Gaciyubwenge était entre la vie et la mort, et qu’on allait l’évacuer sur Nairobi. Plusieurs, embarquant les amis et connaissances qui reconnaitraient que cette vie ne pouvait s’en aller sans que l’humain n’agisse dans ses limites, nous échangions “Sauver la vie de Désiré”. J’ai pu lui parler, alors qu’il était en pleins soins et alite à Nairobi. “Remercies de ma part tous ceux qui m’ont aidé et qui continue à le faire, ou qui le feront encore demain si…”. Surement que c’était son message à tous ceux qui l’atteignaient. Mais il m’ajouta, si tu rencontres Lena et Sandra, dis-leur grand merci. J’ai notamment remarque des larmes aux yeux de Lena. Avant la fin de la semaine, son petit frere, m’ecrivait « ton ami Desire est de nouveau hospitalise, depuis une semaine. Union de priere »

C’est ici que l’on reconnait l’homme et ses relations dans sa vie professionnelle, jusqu’au haut niveau.  Ici, il repensait sa première famille professionnelle, SFCG dont sa première expérience professionnelle débutait à l’aube des années 2000. Journaliste au Studio Ijambo, au fur du temps, il sera sollicité pour d’autres positions de l’Organisation, que ce soit au Burundi ou ailleurs comme dans les Grands Lacs. Qui ne connaissait pas Niyondiko au Centre Lokole et dans les alentours, à l’Est de la RDC? Il en est de même dans les offices du même ONG, et surtout dans les milieux jeunes tels certaines Universités du Rwanda. Il aura beaucoup servi la société dans le processus des résolutions pacifique des conflits, avant de rejoindre une autre logique, pas si différente, mais à travers Eirene, et dans un contexte régional.

Le fidèle nous quitte : Marié à  Digne, qui ne connait pas son humour, parlant de la mère de ses trois enfants, “Digne d’être ma femme”? Quand je dis, “il nous quitte”, c’est ici qu’on reconnait son service au monde. Avait-il connu la Mark Twain “Les deux importants jours de notre vie sont, le jour de notre naissance, et le jour où on découvre le pourquoi”? En tout cas, il est de ceux qui ont compris B. Powell, “Tachons de laisser ce monde mieux qu’on l’a trouvé”. Tenez, des réflexions du commun de la rue défendraient que si les medias des Grands Lacs, et surtout du Burundi, lui rendent hommage, ce n’est que chose normale. Faisait-il que son boulot? Je vous défierais : Je vous épargne des affaires internes quant à l’engagement de Désiré Niyondiko dans la vie des medias locaux. Mais je vous ajoute, par exemple que, un des rare, probablement unique spécialisé dans les Grands Lacs -et non seulement en théorie- dans le phénomène des rumeurs, fut “Gaciyubwenge.” Cet homme aura fait la responsabilité sociale, son principe que, tous les Lundi à 20h30, il échangeait avec qui pouvait appeler en direct à la radio Isanganiro et partager “L’information à laquelle les journalistes ne pouvaient avoir accès” = “Aho iwanyu havugwa amaki?”. Il avait sa façon de responsabiliser les interlocuteurs en les encourageant à “Ne dire que la vérité, …, rien que la vérité”. Qu’est-ce que je disais? Je parierais que vous saviez que Désiré Niyondiko était employé de la Radio Isanganiro. Non! Il ne faisait ce volontariat – au moment où les gens sont avec les leurs, en famille ou au cabaret-, que pour aider la société à cultiver le sens de la justice sociale. Y-était-il parvenu? Dieu seul sait.

Existence objective : Il en est l’exemple parfait. Depuis sa jeunesse, il savait pourquoi il etait né: « Il était le modèle d’engagement, dans une association qu’on avait créée au Saint-Esprit. Il se donnait jusqu’à oublier de manger », témoignage de Francine Nicimpaye, ancienne collègue.  De meme, il s’oubliait quand il se donnait pour la société, dans toute une humilité et sobriété de marque. Malheureusement le Burundi hérite d’une « civilisation belgo-française » qui continue a enterrer ses propre valeurs. Un exemple? On ne reconnait plus les valeurs de gens. Et maintenant, je suis plusque convaincu que quand on meurt on n’appartient plus à quelqu’un, mais à tous. Les pratiques surtout Africaines de deuil me le confirment. Ainsi, « Gaciyubwenge » aura été différent de Norbert Zongo, mais je reste convaincu que la Maison de la Presse au Burundi mérite le nom de Désiré Niyondiko, au-moins pour perpétuer les valeurs moins fictives. En tout cas, je suis d’autant contre des pensées appauvries comme quoi personne n’est irremplaçable -la logique veut le contraire- que je suis sur qu’il y’aura des semblables mais pas pareils à « Gaciyubwenge », parce que – lui – il  aura existé. Enfin, je reve.

Désiré Niyondiko aura, en tout cas, gagné l’estime de la société. Que Dieu l’accueille.

Audace Machado

Répondre

D'autres nouvelles

Economie

Noir

Burundi, quelle vision globale?

(…) Fevrier, la RPA fait des enquetes sur la consommation ...

Burundi, une boisson tuerait des gens au su de tous.

Voici ce que l’on appellerait Dilemme en communication. Pourquoi parle-t-on ...

Burundi, une visibilité dans les autres nations ?

«Vous vous rappelez de cette séance au sein de l’Union ...

Marche sur Washington, Mythe et Realite. Quel Heritage?

Je ne peux pas enlever ma casquette d’Africain, sans etre ...

Le Pape Benoit XVI démissionne: et si les raisons étaient des Grands Lacs?

Le 28 février, ce sera la fin du mois, surement ...

Burundi, attaque au feu de la capitale ! Dieu frappe dans l’économie nationale.

  Dimanche, le Burundi est attaqué en plein poumon économique. A « 06h45, ...

OBAMA & ROMNEY, l’AFRIQUE BOYCOTTEE lors D’UN DEBAT ‘COURS ACADEMIQUE’

 Oui, le monde entier les a suivi, meme ceux qui ...

Dr NIMUBONA Julien, un ministre boite d’allumette?

 « Maman, est-ce que nous allons tous finir comme des dinosaures », ...

Burundi, « Café Présidentiel »!

Pour la première fois, le Burundi va voir  son café ...

« Le Burundi a besoin de nous »!

Des jeunes de la diaspora burundaise remorquent ceux qui veulent, ...

Burundi, 1 fbu pour sauver la vie! Françoise B.SINOUSSI est témoin!

« D’utilité publique », l’association nationale de soutien au séropositifs ...

BINGU WA MUTHARIKA meurt : Le Commonwealth entre le rire et les larmes.

  « Un monument vient de rendre son âme », diront des « africanistes » ...

Burundi, grève générale. A quoi la faute ?

Une amie de chez Karl MARX me posait une question, ...

…et le Burundi, à l’indépendance du Sud-Soudan?

Le juillet historique: Le 9 juillet 2011, date plus que ...

Ils ont dit

Burundi, comment Un Future Dignitaire sera Arreté?

Burundi, comment Un Future Dignitaire sera Arreté?

Après l’entrevue avec le Représentant des Nations-Unis au Burundi, l’ancien ...

L’Ambassadrice du foot dans les Grands Lacs, de passage au Burundi et en RDC!

  Alors que Véronique Oberli s’apprêtait à quitter la région des ...

Africa! Un palais satanique!

  « Le palais devenu satanique ! » Diane DUCRET sortait un livre sur ...

Burundi, quand le chien « Mujeri » domine les débats!

  Noonn ! Je n’accepte pas que mes concitoyens soient des « Gondoinais » ! ...

Médias, Burundi

Depuis les débuts de ce XXIè Siècle, je commence ...

Non classé

Burundi, concurrence entre chômage des jeunes et manque de vision nationale en la matière.

A quoi aura servi le premier salon de l’emploi au ...

Comment influencent-ils le monde?

Dans ma courte carrière de journaliste (10 ans), j’ai eu ...

Burundi, du cloon au Sénat!

Quel divertissement aux assises du Sénat Burundais ? S’adressant à ...

Burundi: Businde, un mouvement social ou pas?

  Près de 200 adeptes d’Eusébie retournent à Businde : 32 traduits ...

« Burundi, Charroi-Zéro ! Utopie ou mascarade de loi ? »

  Du Land-cruser V8 à zéro-véhicule(s) au service public burundais ! G.B ! Fini, ...

COMESA MEDIA AWARDS, 2012!

« Yes« , disait la maitresse des cérémonies, la Chair of kampala ...

Burundi: Francine NIYONSABA, venue de loin pour aller loin!

Francine NIYONSABA, cette jeune Burundaise est des « self made persons« . ...

Burundi, la vie se complique, les élus se la coulent douce!

Bujumbura, ce mardi, différentes organisations de la société civile, décidées ...

BURUNDI, Va-t-on changer la statue-honte de Rwagasore!

 Va-t-on changer ce « monument chinois »? http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2687p090.xml0/ Deux semaines après, je viens ...

BURUNDI et la RDC vus de la SUISSE

LES OBERLIs et LEURS AMIS pour le BURUNDI C’est depuis 2007 ...

BURUNDI-BRESIL: Quels intérets?

  …mais aussi dans la logique d’ouvrir le Burundi à la ...

BURUNDI, 50 ans d’indépendance: de l’Histoire aux histoires

  1er juillet 2012, comme dans ‘L’Alchimiste’, rien n’étant hasardeux, dans ...

Burundi, vers une renaissance de l’Athlétisme?

  « J’ai été intéressé par la reconnaissance du Burundi  parmi les ...

EALA, De la honte à l’espoir?

  Des désaccords au sein de l’UPRONA, des désaccords au sein ...

« Burundi ft la Grèce : Nations ‘Montant’ »

Désespoirs sur désespoirs. C’est rare que le ‘montant’, c’est-à-dire, l’argent, ...

Alexis SINDUHIJE arrêté : une fiction NTARE V ou G.BINAISA ?

  Devait-il rencontrer des « autorités tanzaniennes » après des Ougandaises et Kenyanes. ...

Burundi, 50 ans d’indépendance : l’UPRONA un parti à l’image du pays ?

  Du sang versé à « Ku mugumya », lieu-symbole de l’Unité, pour ...

blogdanton |
Kabylie News |
Ensemble, Préservons Rognac... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...
| Transferring the UNITED NAT...