« Burundi ft la Grèce : Nations ‘Montant’ »

Posté le 20 février 2012 par grandslacsafrique dans Non classé

Désespoirs sur désespoirs. C’est rare que le ‘montant’, c’est-à-dire, l’argent, tue une société. Certains intellectuels/universitaires de ce petit pays en développement  « font la honte » de leur initiation : ils se taisent et gagnent de l’argent, tout court! La Grèce, ce pays de l’histoire de puissants scientifiques, vers où le monde se rendait en touriste pour contempler les sites de ruines, est elle-même ruinée ! Premier et grand motif, « Impôts et taxes ».

Comme si l’histoire ne devait pas inspirer les autres/nos nations, en voici une qui sombre petit à petit dans les ruines. Les raisons ne semblent pourtant pas si nombreuses : Les systèmes d’exclusions (jusque maintenant) suivis de guerres,  auront  démantelé cette belle nation, le Burundi. Mais qui blâmer puisque ce fut des guerres civiles accompagnées de plusieurs imbécilités locales ? Et ce manque de leadership ? C’est d’actualité : dans une nation à une majorité parlementaire écrasante, comment un Président de la République donne des ordres et qu’on n’exécute pas ? Exemple ? L’affaire RUDUDURA !

1860 élèves viennent de déserter l’école, dans la seule province de Muyinga (Nord-est du pays). Plus de 3000, au centre du Burundi, dans la province de Gitega (Agence Burundaise de Presse).  Même qui ne connait ce pays en aurait l’idée si nous rappelons que le pays comptent autour de 9 millions, 17 provinces de plus ou moins mêmes dimensions. Même le moins illettré, le moins averti dans les logiques de gouvernance comprendrait que le pays sombre ! Or, dans ce pays, « les services secrets », « De renseignement », « La documentation », se font à chaque levée/couché du soleil, parler d’eux ! Donc, ils existent. Mais le Chef de l’Etat, est-il renseigné, puisque chaque membre de son parti vend les mérites du gouvernement concernant, at least, les infrastructures scolaires ? « Ils quittent l’école pour aller chercher à manger », ces enfants « futurs » du pays. La plupart des jeunes filles qui désertent les salles de classe, partent enceintes !  J’entendais cette même semaine un fonctionnaire de « la cour présidentielle » avancer : « C’est pour cette raison que le gouvernement se bat pour vaincre la pauvreté » ! Oh, il a failli me faire pleurer, parce qu’il a oublié qu’on connait le genre de discours. « On vous connait », chante Dabany. S’il vous plait Dominique De Villepin, envoyez-leur votre livre sur la philosophie de la cour !

« A Cankuzo, un kg de riz vient de passer de 1200 fbu à 1800 fbu », nous rapportait cette semaine, la RPA, une des « Voix des Sans Voix » locale. Motif, l’ « OBR » (Office Burundais des Recettes).

Avec tout le respect qu’on doit aux médias dans ce pays, enfin ils commencent à ouvrir les yeux, à ne nous servir que sur des plats de ces charlatans de politiques. C’est vrai, dans le passé très proche, le pays a été déchiré (continue à l’être) à cause de ces « ventriotes » que certains appellent « leaders ». Mais ils n’ont plus le  monopole de la réalité. Comment croire en des gens qui  avancent que le sucre (un des rares produits d’exportation cultivé localement) est un produit de luxe ? Dans cette logique, ils essaient de justifier les spéculations du cout, autour de ce produit.

OBR ! Alors vint, cette institution de l’Etat. Il y a plus ou moins une année, mais ils ont surement raison, ceux qui décodent T.V.A (Taxe sur la Valeur Ajoutée) « Tout Va Augmenter » ! Oui, durant les quelques années que le pays passe dans le désordre, le paiement d’impôts et taxes connaissait des déclins.

Il y a une stratégie que tout le monde ignore ! A l’instauration de cette institution, « Le Britannique-patron » avait exigé que son organisation soit d’abord bénie par une légitimité parlementaire : du coup, tout ce qu’ils font à l’OBR, c’est sacré par le parlement burundais. Il doit avoir appris du Rwanda d’où il aurait fait sa première expérience. Un des Hommes forts de la Société Civile Burundaise, Pacifique NININAHAZWE continue à se questionner : « Pourquoi on n’entend rien de rien de nos élus, alors que le pays sombre » ? Belle question, simple réponse de quiconque s’intéresse à la vie de cette nation : « Déjà ils ne comprennent rien, et maintenant ils sont piégés dans tout ». Au rythme des choses, qu’on ne s’étonne pas à entendre cette OBR, 2è ou 1er pouvoir au pays, violer la loi élémentaire, proposant ou exigeant le vote de l’une ou l’autre loi : « On peut s’entendre et changer la loi sur la taxe » (RPA), avançait cet universitaire, NDIHOKUBWAYO Domitien, l’Adjoint du Britannique. De quel droit ? Qui va s’entendre avec qui ?

OBR : Les Recettes ou la chute des nations ! « GAGA », c’est cette agence de transport en commun, Burundi-Ouganda, dont les bus d’une quarantaine de places assises, ne dépassent plus de 5 à 10 voyageurs : la taxe à la frontière ! Cette agence fermera comme les autres. Elle se mêle de la vie de toute la nation, et comment ? Comment ? Parce que ceux qui dirigent la Nation ne savent pas investir et demander comment, au Rwanda, on a failli : « Trop d’impôt tue l’impôt ». Cette pédocratie burundaise ne veut/sait/peut pas approcher ceux qui ont vu et su avant pour apprendre.

Par exemple, ils ne savent pas que BAGAZA et ses cadres économiques et administratifs ont du éradiquer l’impôt capital instauré par les colonisateurs : la vie des burundais était en danger. Comme seuls les handicapés ne payaient pas cet impôt, ceux qui, maintenant fuient leur ménage n’en pouvant plus assurer le nécessaire, comme ces jeunes élèves obligés de quitter l’école pour aller coucher (survie) avec ceux qui « savent piller » les trésors publics, …, ils se transformaient ou agissaient comme des handicapés physiques, mentaux, etc. BAGAZA vit que parmi ceux qu’il dirigeait, les fous devenaient plus nombreux, il se choisit ainsi une tactique. Ce n’était plus question de stratégie : il remplaçait ainsi cet impôt sur le revenu du capital par « l’impôt non sensible », de quoi l’Etat a survécu, instaurant même de l’industrie au pays, renforçant le service public, etc. Après lui, on n’a même pas su négocier devant  des obligations de Breton Woods ! Maintenant, la corruption s’installe, l’Etat entier tend vers la Privatisation, la loi de la jungle est là. Un simple exemple : « C’est impensable que l’Etat ne contrôle jusqu’au cout du loyer des maisons, malgré notre économie libérale, parce que les maisons qu’on loue sont devenues une denrée rare. C’est simple comme loi économique, non ? » (Riccardo PETRELLA)

« Descente aux enfers » : il eu la corruption ! Maintenant, celle-là s’institutionnalisa. L’affaire Faustin NDIKUMANA (PARCEM) nous éclairera très bientôt. Comment est-ce que les dirigeants de Transparency International ont « perdu leur temps » à aller parler aux murs, dans ce Burundi ? Pourtant, d’habitude, ils n’ont pas le temps pour le genre de rencontres dans de telles Nations. Comment la FBI a du envoyer des limiers dans ce pays enquêter sur l’assassinat d’un anti-corruption ?  Les chimistes disent « Rien ne se perd, rien ne se crée ». Il y’aura un cout à payer, tôt ou tard.

Pourtant, dans ce petit Burundi, il y avait des services de douane, devenus corrompus, sans doute, mais le mal pouvait être corrigé. Mais qui pouvait corriger ? A ceux qui croient, aux historiens, rappelez-vous de Jésus et de l’histoire de la poutre à l’œil.

Pourtant dans ce pays, il existait des services publics d’impôt, assez efficaces, surement à moderniser selon les exigences du moment. Vous comprenez que c’est tout différent du Rwanda où tout a été emporté par le génocide humain.

Maintenant, vous avez une contravention de la police de roulage à l’ouest du Burundi, vous devez aller tout régler chez Emmaüs à Bujumbura (OBR). « Non, non, non, monsieur, allez payer à l’ex-province, au centre ville et tu nous apporteras le bordereau ». Et quel accueil réserve-t-on à ce « petit paysan » qui vient de passer deux jours dans un des hôtels de la capitale ?  « Vas t’adresser à Pierre ». Il ne le connait même pas, et ce Pierre n’a même pas de badge. Pourtant, ce nouveau client ne voulait payer que pour renouveler son permis de conduire, après son passage à la Police de roulage, 3 km de là. Une femme avance « Madame, vous ne croyez pas que vous êtes agaçante ? ca c’est le guichet pour vaccin de chien ». Celle-ci aurait été blanche, elle tomberait, évanouie. Pourtant, nous sommes dans la mondialisation avec ses logiques de décentralisation. Alors que les hommes/femmes d’affaire, représentés par « Madame  CFCIB », sort médiatiquement, un coup de gueule sans détour de ce que vivent ces partenaires économiques du gouvernement, le Deuxième Vice-président qui a l’économie dans ses attributions, visite les bureaux de l’OBR, cette même semaine « Certains n’ont pas su que vous faites parti d’une nouvelle institution, et que des cas de corruption et de fraude continuent à être signalés au sein de l’OBR. C’est insupportable ! »

Oh la la ! Excellence, vos services ne vous ont rien appris de ce qui se passe au port de Rumonge ? Dommage ! Ecoutez, les coopératives de pêcheurs ne veulent plus verser leur recettes dans les agences de banques locales, parce qu’ils ont peur de l’OBR qui va jusque dans leurs comptes. Monsieur le Vice-président, comme vous n’avez pas du temps pour écouter les radios, renforcez au-moins vos services de communications. Ils vous apprendront par exemple, s’ils sont recrutés pour leur mérite, que ces paysans matelots conservent leur argent dans les plafonds de leur maisonnette, ou dans les cornes de vache. Malheureusement, les fameux universitaires économistes ne professeront à personne les dangers de cette situation. Bien entendu, ils le feront pour les occidentaux qui les payent. Ainsi, vous sauriez aussi, comme vous avez le social dans vos attributions, que c’est peut être la cause des attaques et tueries domestiques. Par conséquent, vous pourriez affronter la situation en face, et sauriez qu’il n’y a pas de sécurité ni pour vos dirigés, ni pour votre gouvernement, sans argent.  Et Honorable RUFYIKIRI Gervais ajoutait, « …, je dis bien des performances par rapport au passé. Vous êtes encore en dessous de la moyenne, tenant compte des obligations budgétaires de l’Etat, et la communication doit changer. (par quels communicateurs ?) Les efforts doivent être de tous ». Et alors, Excellence, croyez-vous que l’OBR a « à cirer » des lois du marché commun, à ne se limiter qu’à l’EAC ? Et alors, ce ministère, vaut-il mieux le supprimer ?

Ce fut en 1929 : ils ont pillé les caisses de l’Etat, ils ont construit des maisons ayant contracté des crédits de banque,…, et les français ont inventé le concept « Eléphant blanc » ! Ce n’est pas parce qu’ils sont influents au gouvernement que leurs maisons seront toujours louées par des services publics qu’ils se sont appropriés. Et alors, après, ce sera l’action collective[1] surtout que le crime économique existe dorénavant. Et si on ne peut pas négocier avec des investisseurs tel les Grecques (…) qui sont dans la vie économique du pays depuis, que la politique de la carotte remplace celle du fouet, vous risquez de tout perdre, surtout que même la fameuse API, n’a que des fonctionnaires de bureaux. Bonjour la cata ! Interbank va fermer, les étrangers qui ont contracté avec l’Etat burundais porteront plainte dans des juridictions internationales,…, et « Les gens ne croyant plus aux dominants, mais ayant peur d’eux » (PETRELLA, R.), vous comprenez ce qui est à venir, Excellence.

Bonne chance au Burundi, fi Aman Allah !

Joe BUTOYI


[1] NEVEU, E, Sociologie des mouvements sociaux

Répondre

D'autres nouvelles

Economie

Noir

Burundi, quelle vision globale?

(…) Fevrier, la RPA fait des enquetes sur la consommation ...

Burundi, une boisson tuerait des gens au su de tous.

Voici ce que l’on appellerait Dilemme en communication. Pourquoi parle-t-on ...

Burundi, une visibilité dans les autres nations ?

«Vous vous rappelez de cette séance au sein de l’Union ...

Marche sur Washington, Mythe et Realite. Quel Heritage?

Je ne peux pas enlever ma casquette d’Africain, sans etre ...

Le Pape Benoit XVI démissionne: et si les raisons étaient des Grands Lacs?

Le 28 février, ce sera la fin du mois, surement ...

Burundi, attaque au feu de la capitale ! Dieu frappe dans l’économie nationale.

  Dimanche, le Burundi est attaqué en plein poumon économique. A « 06h45, ...

OBAMA & ROMNEY, l’AFRIQUE BOYCOTTEE lors D’UN DEBAT ‘COURS ACADEMIQUE’

 Oui, le monde entier les a suivi, meme ceux qui ...

Dr NIMUBONA Julien, un ministre boite d’allumette?

 « Maman, est-ce que nous allons tous finir comme des dinosaures », ...

Burundi, « Café Présidentiel »!

Pour la première fois, le Burundi va voir  son café ...

« Le Burundi a besoin de nous »!

Des jeunes de la diaspora burundaise remorquent ceux qui veulent, ...

Burundi, 1 fbu pour sauver la vie! Françoise B.SINOUSSI est témoin!

« D’utilité publique », l’association nationale de soutien au séropositifs ...

BINGU WA MUTHARIKA meurt : Le Commonwealth entre le rire et les larmes.

  « Un monument vient de rendre son âme », diront des « africanistes » ...

Burundi, grève générale. A quoi la faute ?

Une amie de chez Karl MARX me posait une question, ...

…et le Burundi, à l’indépendance du Sud-Soudan?

Le juillet historique: Le 9 juillet 2011, date plus que ...

Ils ont dit

Burundi, comment Un Future Dignitaire sera Arreté?

Burundi, comment Un Future Dignitaire sera Arreté?

Après l’entrevue avec le Représentant des Nations-Unis au Burundi, l’ancien ...

L’Ambassadrice du foot dans les Grands Lacs, de passage au Burundi et en RDC!

  Alors que Véronique Oberli s’apprêtait à quitter la région des ...

Africa! Un palais satanique!

  « Le palais devenu satanique ! » Diane DUCRET sortait un livre sur ...

Burundi, quand le chien « Mujeri » domine les débats!

  Noonn ! Je n’accepte pas que mes concitoyens soient des « Gondoinais » ! ...

Médias, Burundi

Depuis les débuts de ce XXIè Siècle, je commence ...

Non classé

Burundi, concurrence entre chômage des jeunes et manque de vision nationale en la matière.

A quoi aura servi le premier salon de l’emploi au ...

Comment influencent-ils le monde?

Dans ma courte carrière de journaliste (10 ans), j’ai eu ...

Burundi, du cloon au Sénat!

Quel divertissement aux assises du Sénat Burundais ? S’adressant à ...

Burundi: Businde, un mouvement social ou pas?

  Près de 200 adeptes d’Eusébie retournent à Businde : 32 traduits ...

« Burundi, Charroi-Zéro ! Utopie ou mascarade de loi ? »

  Du Land-cruser V8 à zéro-véhicule(s) au service public burundais ! G.B ! Fini, ...

COMESA MEDIA AWARDS, 2012!

« Yes« , disait la maitresse des cérémonies, la Chair of kampala ...

Burundi: Francine NIYONSABA, venue de loin pour aller loin!

Francine NIYONSABA, cette jeune Burundaise est des « self made persons« . ...

Burundi, la vie se complique, les élus se la coulent douce!

Bujumbura, ce mardi, différentes organisations de la société civile, décidées ...

BURUNDI, Va-t-on changer la statue-honte de Rwagasore!

 Va-t-on changer ce « monument chinois »? http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2687p090.xml0/ Deux semaines après, je viens ...

BURUNDI et la RDC vus de la SUISSE

LES OBERLIs et LEURS AMIS pour le BURUNDI C’est depuis 2007 ...

BURUNDI-BRESIL: Quels intérets?

  …mais aussi dans la logique d’ouvrir le Burundi à la ...

BURUNDI, 50 ans d’indépendance: de l’Histoire aux histoires

  1er juillet 2012, comme dans ‘L’Alchimiste’, rien n’étant hasardeux, dans ...

Burundi, vers une renaissance de l’Athlétisme?

  « J’ai été intéressé par la reconnaissance du Burundi  parmi les ...

EALA, De la honte à l’espoir?

  Des désaccords au sein de l’UPRONA, des désaccords au sein ...

« Burundi ft la Grèce : Nations ‘Montant’ »

Désespoirs sur désespoirs. C’est rare que le ‘montant’, c’est-à-dire, l’argent, ...

Alexis SINDUHIJE arrêté : une fiction NTARE V ou G.BINAISA ?

  Devait-il rencontrer des « autorités tanzaniennes » après des Ougandaises et Kenyanes. ...

Burundi, 50 ans d’indépendance : l’UPRONA un parti à l’image du pays ?

  Du sang versé à « Ku mugumya », lieu-symbole de l’Unité, pour ...

blogdanton |
Kabylie News |
Ensemble, Préservons Rognac... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...
| Transferring the UNITED NAT...