UPRONA réunifié : un rêve effacerait un blasphème !

Posté le 3 août 2009 par grandslacsafrique dans Non classé

Elus hier soir, qui sont les deux prochains leaders de l’UPRONA ? Quel peut être l’apport de NIYOYANKANA Bonaventure et  NIBIGIRA Concilie dans le sphère politique de l’UPRONA ou du BURUNDI

 

 

 

Plusieurs tentatives ont été ébréchées dans la logique de re-assembler cette association de RWAGASORE, NGENDANDUMWE, SIRYUYUMUNSI, BANKUMUHARI et autres.  En fait, malgré que la plupart des fondateurs ne soient plus en vie, il semblerait que, comme la politique du « divid et impera » dont les fondateurs de ce parti indépendantiste luttaient – notamment- contre, ait été à la base de la scission de ce parti.

Enfin, il semblerait, ceci dit pour ne pas pointer du doigt directement à un quelconque auteur !

Oui, des auteurs et des causes, si les gens n’en discutent pas, demain l’histoire risque de se répéter.

Manque de Leadership, si nous essayons de comprendre Dr Julien NIMUBONA, un Politologue Burundais.  Ce manque de Leadership, nous le traduisons par une course au pouvoir, aux richesses,…, bref une autoprotection sociale, politique et économique de quelques politiques ou hommes puissants/népotistes de l’UPRONA. Qu’on ne trompe pas l’opinion : ce sont d’abord ce genre de « causes endogènes » qu’il faut noter.

Et, le contexte jouant énormément sur des faits, c’est ce que je peux considérer comme « causes exogènes » cette fois, UPRONA comme association d’humains en crise, il était difficile d’être au dessus des idioties du début des années 1990: stéréotypes/ haine ethniques.  Et les stratégies pour détruire ne manquent pas :

Rappelons-nous qu’au début des années 1990, des leaders Hutu (dont il n’est pas nécessaire de citer les noms) se sont vus exclus, ou se sont exclus petit à petit par le fait que certains dirigeants du parti-Etat (Uprona à l’époque) blasphémaient l’idéologie de RWAGASORE et contemporains, à savoir « L’unité des Barundi ». C’est cette « défaillance à la vision de Rwagasore », selon NIMUBONA, qui justifie « l’erreur ».

La logique de séparation a continué avec le processus de négociation d’Arusha. Cette fois-là, les leaders ont excellé dans la médiocrité, en plaçant le parti UPRONA dans les listes ethnistes hutu-tutsi. 

Et si nous évoquons l’aspect de « contexte », sans justifier cette scission de l’UPRONA,  je ne fais que tenter de comprendre pourquoi, malgré l’existence des « Monrovia » et « Casablanca » au sein de l’UPRONA des années 1960, la division n’a pas été effective comme 30 ans plu tard : les Burundais et leurs leaders avaient compris avoir un même ennemi : la colonisation.

 

Pourtant, si nous pouvons être d’accord que le manque de leadership est la base de ces séparations dans certains partis politiques au Burundi, il est aussi facile d’en déduire un manque d’évolution avec les contextes/logiques du moment.

D’une part, le manichéisme se nourri d’une peur à répondre aux erreurs du passé, ce qui fait que les détenteurs du pouvoir veulent s’y maintenir, au détriment de nouvelles générations.

D’autre part, les nouvelles générations veulent se montrer plus aptes à satisfaire les desiderata de la société, et bonjour la « pédocratie ».

 

Et c’est cette double logique à laquelle ont fait face quelques autres partis / mouvements politiques plus jeunes que UPRONA : division en ailes, « akari mu mpene niko kari mu ntama ».  (du PALIPEHUTU, CNDD, FRODEBU,…).

Et si la scission de leur aîné UPRONA est loin de leur avoir été le modèle positif, « sa réunification suscitera absolument  des remises en   question à d’autres partis politiques tant au niveau local qu’international », commente le Politologue Julien NIMUBONA.

 

Honorable NIYOYANKANA Bonaventure et Madame NIBIGIRA Concile, ou une nouvelle génération ?

Oui et non. Du népotisme dont nous parlions ci haut, il est vrai que les deux personnalités sont loin d’être de nouvelles figures à l’UPRONA, mais NIYOYANKANA semble avoir un passé pas très notoire, comparé à celui de « l’intraitable » (dans l’ abstrus) NIBIGIRA Concilie.

 

Au niveau pratique, NIYOYANKANA Bonaventure s’est montré, comme représentant du peuple, très proche de ses électeurs par rapport à plusieurs de ses concurrents à la nouvelle tête de l’Uprona.

Homme de courte taille, plein d’énergie, homme engagé, comme d’ailleurs ses deux frères (dans des domaines différents), il connaît mieux les routes de l’intérieurs du pays que plusieurs de ses « confrères » de Kigobe. Je dis « mieux » vu qu’il est parmi ceux qui dénoncent le fait que le pouvoir les empêche de rencontrer leurs électeurs. Pourtant, à plusieurs reprises, quand il répond au téléphone, c’est « je suis en pleine route vers Gitega », « Je suis maintenant à Bugendana », « Je descends demain dans l’après midi…s’il faut qu’on se rencontre à Bujumbura », etc.

 

NIBIGIRA Concilie elle, femme battante, ce n’est pas uniquement dans le politique-politique qu’on la connaît.

En politique, c’est cette Dame qui, malgré le manque de support familial, régional, ethnique,…, s’est retrouvée à la tête de l’UFB (Union des Femmes Burundaises), affiliée à l’UPRONA après les aboutissants de La Baule, 1992.

Economiste de formation et ancienne enseignant à l’université du Burundi, elle se retrouve maintenant dans des auditoires d’une des universités du Burundi, pour une Maîtrise, en cours du soir. N’est-ce pas que les autres Burundaises diraient, « avec mon expérience politique, administrative, mère d’enfants,…, à quoi bon aller user ma robe sur ces bancs de l’université ? »

NIBIGIRA Concilie, elle n’a pas hésité/eu peur de mener une lutte politique contre celui d’un de ses frères, plutôt FRODEBU en 1993. Pourtant, celui-ci l’a même convaincu de fuir le Burundi comme il l’avait fait, après que ses affaires aient été saccagées à Bujumbura. Concile est aussi cette femme qui s’est retrouvée dans les cachots de Mpimba, emprisonnée par le pouvoir de fin les années 1990. Elle était d’une grande influence politique au sein de l’aile indomptable de l’UPRONA. Et intraitable qu’elle est, il fallait la coffrer, l’ « accusant de rage », m’a-t-elle dit en septembre 2008. Donc, elle aura vu et su au sein de l’UPRONA et de la politique du Burundi en général.

 

Des chances de l’UPRONA

Disons plutôt, des chances que ces deux nouveaux leaders apporteraient à l’UPRONA et à la vie politique au BURUNDI.

Malgré que NIYOYANKANA Bonaventure soit de l’UPRONA, il fait preuve d’une nouvelle génération politique, proche de ses électeurs (quelque soit la tendance politique). Il est aussi d’une richesse assez imposante, quand aux débats politiques (pour en avoir animés, Bonaventure y participant). Enfin, je ne fâcherais personne à avancer que Bonaventure n’est pas très connu dans la sphère des Upronistes que l’on peut qualifier à tord ou à raison de « souillés ».

 

Pour NIBIGIRA Concilie, une Burundaise née de parents Hutu et Tutsi, elle se retrouve au dessus des tendances séparatistes telles qu’on les a connues à l’UPRONA ou au Burundi.

Enfin, c’est une richesse dans ce Burundi qui connaît une affirmation féminine, négligeable, dans les sphères politiques : avoir une femme qui a même été à la tête de la CAFOB, une confédération d’associations de femmes au Burundi, « apolitique ». C’est peut-être un bon exemple pour les autres femmes Burundaises, c’est aussi peut-être, une chance de rassembler les autres femmes, en connaissant notamment leurs besoins.

 

 

 

Audace MACHADO

 

Répondre

D'autres nouvelles

Economie

Noir

Burundi, quelle vision globale?

(…) Fevrier, la RPA fait des enquetes sur la consommation ...

Burundi, une boisson tuerait des gens au su de tous.

Voici ce que l’on appellerait Dilemme en communication. Pourquoi parle-t-on ...

Burundi, une visibilité dans les autres nations ?

«Vous vous rappelez de cette séance au sein de l’Union ...

Marche sur Washington, Mythe et Realite. Quel Heritage?

Je ne peux pas enlever ma casquette d’Africain, sans etre ...

Le Pape Benoit XVI démissionne: et si les raisons étaient des Grands Lacs?

Le 28 février, ce sera la fin du mois, surement ...

Burundi, attaque au feu de la capitale ! Dieu frappe dans l’économie nationale.

  Dimanche, le Burundi est attaqué en plein poumon économique. A « 06h45, ...

OBAMA & ROMNEY, l’AFRIQUE BOYCOTTEE lors D’UN DEBAT ‘COURS ACADEMIQUE’

 Oui, le monde entier les a suivi, meme ceux qui ...

Dr NIMUBONA Julien, un ministre boite d’allumette?

 « Maman, est-ce que nous allons tous finir comme des dinosaures », ...

Burundi, « Café Présidentiel »!

Pour la première fois, le Burundi va voir  son café ...

« Le Burundi a besoin de nous »!

Des jeunes de la diaspora burundaise remorquent ceux qui veulent, ...

Burundi, 1 fbu pour sauver la vie! Françoise B.SINOUSSI est témoin!

« D’utilité publique », l’association nationale de soutien au séropositifs ...

BINGU WA MUTHARIKA meurt : Le Commonwealth entre le rire et les larmes.

  « Un monument vient de rendre son âme », diront des « africanistes » ...

Burundi, grève générale. A quoi la faute ?

Une amie de chez Karl MARX me posait une question, ...

…et le Burundi, à l’indépendance du Sud-Soudan?

Le juillet historique: Le 9 juillet 2011, date plus que ...

Ils ont dit

Burundi, comment Un Future Dignitaire sera Arreté?

Burundi, comment Un Future Dignitaire sera Arreté?

Après l’entrevue avec le Représentant des Nations-Unis au Burundi, l’ancien ...

L’Ambassadrice du foot dans les Grands Lacs, de passage au Burundi et en RDC!

  Alors que Véronique Oberli s’apprêtait à quitter la région des ...

Africa! Un palais satanique!

  « Le palais devenu satanique ! » Diane DUCRET sortait un livre sur ...

Burundi, quand le chien « Mujeri » domine les débats!

  Noonn ! Je n’accepte pas que mes concitoyens soient des « Gondoinais » ! ...

Médias, Burundi

Depuis les débuts de ce XXIè Siècle, je commence ...

Non classé

Burundi, concurrence entre chômage des jeunes et manque de vision nationale en la matière.

A quoi aura servi le premier salon de l’emploi au ...

Comment influencent-ils le monde?

Dans ma courte carrière de journaliste (10 ans), j’ai eu ...

Burundi, du cloon au Sénat!

Quel divertissement aux assises du Sénat Burundais ? S’adressant à ...

Burundi: Businde, un mouvement social ou pas?

  Près de 200 adeptes d’Eusébie retournent à Businde : 32 traduits ...

« Burundi, Charroi-Zéro ! Utopie ou mascarade de loi ? »

  Du Land-cruser V8 à zéro-véhicule(s) au service public burundais ! G.B ! Fini, ...

COMESA MEDIA AWARDS, 2012!

« Yes« , disait la maitresse des cérémonies, la Chair of kampala ...

Burundi: Francine NIYONSABA, venue de loin pour aller loin!

Francine NIYONSABA, cette jeune Burundaise est des « self made persons« . ...

Burundi, la vie se complique, les élus se la coulent douce!

Bujumbura, ce mardi, différentes organisations de la société civile, décidées ...

BURUNDI, Va-t-on changer la statue-honte de Rwagasore!

 Va-t-on changer ce « monument chinois »? http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2687p090.xml0/ Deux semaines après, je viens ...

BURUNDI et la RDC vus de la SUISSE

LES OBERLIs et LEURS AMIS pour le BURUNDI C’est depuis 2007 ...

BURUNDI-BRESIL: Quels intérets?

  …mais aussi dans la logique d’ouvrir le Burundi à la ...

BURUNDI, 50 ans d’indépendance: de l’Histoire aux histoires

  1er juillet 2012, comme dans ‘L’Alchimiste’, rien n’étant hasardeux, dans ...

Burundi, vers une renaissance de l’Athlétisme?

  « J’ai été intéressé par la reconnaissance du Burundi  parmi les ...

EALA, De la honte à l’espoir?

  Des désaccords au sein de l’UPRONA, des désaccords au sein ...

« Burundi ft la Grèce : Nations ‘Montant’ »

Désespoirs sur désespoirs. C’est rare que le ‘montant’, c’est-à-dire, l’argent, ...

Alexis SINDUHIJE arrêté : une fiction NTARE V ou G.BINAISA ?

  Devait-il rencontrer des « autorités tanzaniennes » après des Ougandaises et Kenyanes. ...

Burundi, 50 ans d’indépendance : l’UPRONA un parti à l’image du pays ?

  Du sang versé à « Ku mugumya », lieu-symbole de l’Unité, pour ...

blogdanton |
Kabylie News |
Ensemble, Préservons Rognac... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Elections 2008 Municipales ...
| UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE...
| Transferring the UNITED NAT...